Comprendre le monde de la traduction

Savez-vous quelle est la différence entre une traduction notariée et une traduction attestée ? Nous vous expliquons tout !

Glossaire

Quels types de traductions officielles pour la Suisse ?

Tout document délivré par une instance officielle a un caractère authentique. Par conséquent, sa traduction ne peut être faite que par un traducteur habilité par l’État qui a le pouvoir et la légitimité de lui conférer le même caractère authentique que le document d’origine.

Vous entendrez souvent parler de traduction certifiée, attestée, authentifiée, notariée. Mais qu’entend-on par toutes ces dénominations et sont-elles toutes appropriées ?

Une traduction certifiée est une traduction dont le caractère conforme et officiel est attesté par l’apposition d’une signature et d’un sceau. Lorsque la traduction est terminée, le traducteur y appose son sceau et sa signature ainsi que la date de réalisation de la traduction.

L’attestation est une déclaration verbale ou le plus souvent écrite, témoignant de la véracité d’un fait.
Sur une traduction attestée, le traducteur appose ses noms, prénoms, adresse ainsi que sa fonction. L’attestation doit être datée et signée par le traducteur. Une traduction attestée peut être produite en justice.

Authentifier une traduction signifie que l’on en certifie son authenticité. On lui donne un caractère officiel.
Un acte de naissance ou un acte de mariage, par exemple, est authentifié par l’état civil. En règle générale, le traducteur authentifie l’original.

Certaines instances exigent que la traduction certifiée soit notariée. Le traducteur juré et/ou officiel appose sur le document traduit sa signature certifiée. Puis le notaire certifie l’authenticité de la signature du traducteur. Il existe des pays qui n’acceptent pas les traductions sans légalisation de la signature du traducteur par un notaire.

icône interprète

Ne pas confondre le traducteur et l’interprète

Le traducteur traduit exclusivement des documents écrits. Il prend soin de traduire de manière très fidèle le texte qui lui est soumis.

L’interprète transpose oralement une langue dans une autre et sert d’intermédiaire dans une conversation ou un discours entre des personnes parlant des langues différentes.

Vous souhaitez une offre ?